first_img Partager L’ancien gardien de la Jeunesse Esch et de la sélection nationale René Hoffmann n’est plus, a annoncé le club mercredi.L’homme aux 35 sélections avec les Roud Léiwen restera surtout connu au Grand-Duché pour ses exploits à répétition avec son club de toujours, la Jeunesse Esch, qui l’avait vu disputer la bagatelle de 343 matches de division nationale avec la Vieille Dame (seul Denis Scuto a fait mieux) entre 1959 et 1979 et honorer de sa présence les plus grands rendez-vous européens de l’histoire du club.Impliqué depuis de longues années dans le staff de la sélection nationale où il était en charge du matériel, René Hoffmann, qui avait fêté ses 77 ans cet été, avait en effet une aura qui allait bien au-delà de ses dix titres de champion au pays, faisant de lui le deuxième joueur le plus titré de l’histoire de la division nationale. Il a entre autres affronté, au fil de ses 24 matches internationaux en club, joué le Real Madrid en 1959 (il nous avait d’ailleurs raconté tout récemment avoir reçu à l’époque une offre du club madrilène, déclinée par… son père), Liverpool en 1973, ou encore le Bayern Munich en 1975. Personnage extrêmement apprécié du milieu qu’il n’avait jamais quitté, il manquera à tout un club mais aussi au football luxembourgeois dans son entier. A sa famille, ses proches et tout un club éploré, nous présentons nos sincères condoléances.Julien MollereauLes réactionsOutre la Jeunesse et la FLF, l’actuel sélectionneur a également réagi au décès de René Hoffmann : “MERCI René […] Nous prendrons les prochains points pour toi”, écrit notamment Luc Holtz sur son compte Twitter.MERCI René, fir joërelang, trei, vertrauensvoll a collégial Hëllef a Frëndschaft..Mat Dir geet e Stéck vun eis, vun der A-Nationaléquipe, vum lëtzebuerger Fussball..Déi nächst Punkten huëlen mir fir Dech!“Du bass de roude Léiw”RIP my friend— Lu holtz (@holtzluc20) November 6, 2019last_img read more

Posted in ahvgdsim