first_img Partager Le coureur d’Alzingen a fait parler sa puissance et sa technique sur le parcours boueux de Tétange, dimanche.«Ça ne va pas trop mal pour le moment!» Vainqueur à Kayl, maintenant à Tétange, sur les podiums à Brouch, Dippach ou Rumelange, meilleur Luxembourgeois à Contern… Effectivement, on peut dire que la saison se passe plutôt bien pour Scott Thiltges.Dimanche, sur un parcours qu’il affectionne, boueux à souhait où il peut faire parler sa puissance, le coureur d’Alzingen a constamment semblé maîtriser son sujet : «J’ai rapidement trouvé mon rythme. Je ne voulais pas partir trop vite, mais je me suis senti fort. Et à l’aise», explique l’ancien champion national, qui a largement dominé les débats. S’il a connu une course sans accroc, accélérant quand il le fallait pour écarter de sa route ses principaux rivaux, derrière, on a bataillé ferme. Le champion national, Vincent Dias dos Santos, a retrouvé le sourire. Après avoir décidé, à l’issue du cross de Contern, de revenir à ses entraînements habituels, le Tétangeois avait le sourire à l’issue de la course, qu’il termine à la deuxième place : «Les sensations étaient correctes. J’ai pris à nouveau du plaisir à l’entraînement, j’en ai pris en course. Il y a encore deux ou trois trucs à peaufiner, mais j’espère que la semaine prochaine je serai en mesure de me battre pour aller chercher ma neuvième victoire à Dommeldange !»«Une erreur au premier poste matériel»Dimanche, le porteur du maillot tricolore s’est un peu compliqué la tâche : «J’ai fait une erreur au premier poste matériel. Avec ce terrain, il fallait changer de vélo à chaque tour, mais je n’avais personne pour récupérer mon vélo. J’ai perdu une quinzaine de secondes et le contact avec Scott et Lex. Mais j’ai réussi à boucher le trou», se réjouit Vincent Dias dos Santos, qui compare sa course de dimanche à celle de Contern en disant que c’était «le jour et la nuit».Rapidement, Lex Reichling, toujours auteur de départs canon, Scott Thiltges et Vincent Dias dos Santos prennent les devants. En revanche, Loïc Hennaux, habituel rival, va rapidement mettre le clignotant : «J’étais malade. Je me suis sûrement affaibli après le cross de vendredi. J’ai malgré tout voulu prendre le départ, mais je n’avais plus de forces. J’ai préféré abandonner pour me reposer et ne pas tuer le beau mois qui arrive», confie le Belge.«Scott était vraiment très fort aujourd’hui»C’est également une grippe qui a empêché un autre habituel homme fort, Tristan Parrotta, d’être au départ : «Je n’ai pas dormi de la nuit. Je ne me sentais pas bien, donc on a décidé de ne pas prendre le départ. Je vais m’accorder au moins deux jours de repos et je serai de retour à Dommeldange.»Sur le parcours, le trio va éclater : alors que Scott Thiltges parvient à doubler sans encombre un attardé : «J’ai vu qu’il avait des soucis, du coup j’ai changé ma trajectoire pour le passer», ses deux adversaires seront quelque peu retardés.«On avait une dizaine de secondes à boucher et on n’y est pas arrivés. Scott était vraiment très fort aujourd’hui», constate Vincent Dias dos Santos.Le Tétangeois réussira, quant à lui, à se défaire d’un Lex Reichling plutôt content de sa course, qu’il termine quatrième, après avoir été doublé dans le dernier tour par l’espoir Aymeric Barthel : «L’objectif, c’est d’être constant toute la saison et d’essayer de gagner un ou deux cross. J’aime bien la boue, mais je perds du temps dans les virages sur des coureurs comme Vincent ou Scott.»Romain Haaslast_img read more

Posted in oohiwmwh

first_img“All good things must come to an end” were the words of Sonia Thomas as she cried openly after watching Jamaica’s sprint star Usain Bolt finish third in the final of the men’s 100m at the World Championships in the London. The event was won by American Justin Gatlin in 9.92 seconds while his teammate, Christian Coleman, took the silver in 9.94. Bolt was third in 9.95. Thomas was among the hundreds of fans who turned out at the Half-Way Tree Transport Centre yesterday to watch Bolt compete in the last international individual event of his career. She said she was very disappointed and saddened that Bolt had lost his final race to the Americans. “I really can’t believe! I am shocked!” said Thomas. “But he is still the greatest sprinter of all time and I will always love him,” she said. Rosina Moder said although she is disappointed that Bolt lost the race, he remains a champion. “I am still excited because, for me, Bolt can never lose,” said Moder. “Gatlin finally gets his win, but the world still loves Bolt. Jermaine Gonzales, a former training partner of Bolt at the Racers Track Club, said he was shocked by Bolt’s defeat. “I am very disappointed because I wanted him to finish his career on a high,” said Gonzales. Minister of Sports Olivia Grange, who also turned up at the Half-Way Tree Transport Centre to watch the Bolt’s final individual race, said, despite his defeat, Bolt is still a champion. “He just got a bad start on a bad day,” said Grange.”Jamaica loves him and appreciate him and no one has achieved what he has achieved in track and field and, so we still celebrate him,” she added.last_img read more

Posted in ucaajwge