first_img What is a podcast39Podcasting produces media files (MP3 for audio/MP4 for video) available for downloading via an automatic feed.  Users may listen to and/or watch these files through their computers or portable media players.Podcast subscribers will have access to archived broadcasts of UWF athletic events, and starting in 2009-10 the UWF Sports Information office will produce a weekly recap podcast including interviews with coaches, student-athletes, and athletics staff.How do I listen or subscribe to the podcast391. Subscribe to the West Florida Athletics Podcast through Apple’s latest version of iTunes by clicking here.2. Subscribe to the podcast RSS feed by clicking here.  For more information on RSS feeds, click here.3. (ARCHIVES OF BROADCASTS ONLY) Listen through the current broadcast schedule (link) and click on the “Podcast” link for any archived event after 2/22/09.  Users can still access previous broadcasts through the “Audio Archive” feature, but these events are not available by download through the podcast.4. (NON-BROADCAST EVENTS ONLY) Click the links below.DateEvent7/27/09Men’s Basketball Press Conference8/18/092009 Fall Sports Media Day 9/2/09UWF Athletics Podcast (Week 1)  9/9/09UWF Athletics Podcast (Week 2)9/17/09UWF Athletics Podcast (Week 3)9/23/09UWF Athletics Podcast (Week 4)9/30/09UWF Athletics Podcast (Week 5)10/9/09UWF Athletics Podcast (Week 6)10/15/09UWF Athletics Podcast (Week 7)10/23/09UWF Athletics Podcast (Week 8)10/29/09UWF Athletics Podcast (Week 9)Print Friendly Version Share UWF Athletics Podcastlast_img read more

Posted in vlpnbmjn

first_imgElle était déjà souffrante avant l’épreuve World Tour disputée en marge de la Vuelta voici douze jours. Christine Majerus était rétablie dimanche dernier lorsqu’elle a remporté l’épreuve d’Isbergues. Elle a rechuté lundi…Comment va la santé ?Je suis malade et je souffre d’une légère extinction de voix… Partager Cela remet-il en cause votre participation aux Mondiaux, samedi ?Je n’espère pas. Je traîne ça depuis le Challenge by La Vuelta. C’était mieux en fin de semaine dernière, mais depuis lundi c’est de nouveau moins bien. Je vais me reposer d’ici pour mon départ pour le Yorkshire et croiser les doigts.Votre forme était optimale dimanche ?Oui, la forme est là. Et ce n’est pas un hasard si je tombe malade à ce moment-là, j’étais en forme, donc fragile. Ce n’est pas de chance, mais d’un autre côté, cela me semble normal. Depuis mon retour du Tour de Norvège, ça va plutôt bien puis j’avais bien récupéré après mon succès dans le Boels Ladies Tour. J’avais fait attention là-dessus. Mais on ne contrôle pas tout. Surtout dans les voyages. J’espère simplement que ça ira mieux d’ici samedi, mais je n’ai pas de garantie non plus.Dans ce contexte, avec quelles ambitions allez-vous vous aligner au départ ?Sans cela, j’avais l’ambition de briguer un top 10. Maintenant, c’est vrai que je réfléchis davantage à ce que je dois faire pour être opérationnelle d’ici samedi. Mais je ne perds pas espoir non plus. La semaine dernière, après le Challenge by La Vuelta, j’étais dans le même état, puis après deux jours de récupération, j’étais parvenue à me remettre dans le coup et à être bien. Donc, j’espère pouvoir reproduire ça cette fois-ci encore. Par contre, c’est certain que mon corps aura besoin de repos…À quel type de Mondial vous attendez-vous ?Ce sera une course très dure, il n’y qu’à regarder la moyenne effectuée sur les différentes chronos ces derniers jours, c’est difficile comme tracé. Je pense que certaines filles auront envie d’anticiper, donc ce sera une course animée. Par contre, à partir de la mi-course, ce sera surtout une course par éliminations. Je vois bien une Lucinda Brand attaquer sur le circuit technique mais au final, je pense que Marianne Vos sera la favorite numéro un.Vous pensez à une stratégie possible vous concernant ?L’idéal, si la santé le permet, serait d’anticiper. Après mes résultats, ces derniers temps, je suis un peu dans les petits papiers alors je ne suis pas prête d’obtenir un bon de sortie. Après, j’aime bien courir à l’instinct donc je pense que je me fierai à ça. À condition bien sûr de pouvoir disposer de toutes mes forces.Une arrivée au sprint d’un petit groupe où vous figureriez serait parfaite, non ?Oui, ce serait le scénario idéal. Après, je reste lucide. Même si samedi, je ne suis plus malade mais en bonne forme, ça va être compliqué face aux grandes nations. Mais sait-on jamais ?La clé de ce Mondial sera encore les Pays-Bas ?A priori, oui. Avec mon succès au Boels Ladies Tour, j’ai à nouveau compris qu’une équipe peut vous faire gagner. Ce jour-là, je me suis sentie un peu hollandaise et à partir de ce moment-là, tout semble devenir possible. On ne peut pas changer la donne. C’est le sport et surtout notre sport dans les grands championnats. Pour moi, il faut juste espérer que je serai au top de ma forme et tenterai de profiter d’erreurs de mes rivales.Parmi vos rivales, vous allez retrouver quelques-unes de vos coéquipières habituelles. Pourraient-elles se montrer bienveillantes avec vous ou c’est impensable ?Je n’y crois pas. Elles ne vont pas me faire de crasses, mais elles ne vont pas rouler pour moi non plus. D’ailleurs, dans leur tactique, elles vont aussi me raconter n’importe quoi…Recueilli par Denis Bastienlast_img read more

Posted in oohiwmwh